Politique

Visiblement agacé par l'intervention d'une députée LREM se réjouissant des mesures de moralisation de la vie politique portées par la majorité, un député a poussé des bêlements pour la fustiger. Le président de l'Assemblée a promis des sanctions.